Tuto Générateur HHO

 

 

 

 

 

 

Comment fabriquer un générateur HHO pour pas trop cher !!!

(une trentaine d’euro)

vu les prix que ce vendent les drycell sur internet (150 a 600€)

et vu le prix d’une plaque d’inox on va faire un

générateur avec les moyens du bord !!!!

Pour commencer il vous faudra :

une batterie de voiture

2 récipients en verre, sinon en plastique dur  ou au pire en acier

mais on ne voit pas ce qui ce passe à l’intérieur donc c’est assez chiant !!

Il faudra qu’il y est une bonne contenance, au moins 3 litres pour que

ça chauffe pas trop vite !!

Il vous faudra aussi de l’eau déminéralisée,

de l’inox de cuisine (316 L si possible) c’est la que ça ce corse!!!

A vous de chercher où vous pouvez trouver des bacs, des gamelles ou des dessous de

plat qui peuvent s’empiler les uns sur les autres. Moi j’ai trouvé à Gifi

des gamelles d’eau pour chien a 1 € la gamelle

j’en ai pris 24 donc 24 €

 

 

plaque pas cher pour hho inox

 

 

C’est le plus gros investissement mais qui n’est rien comparé à acheter une plaque brut en inox

qui est hors de prix,  pour idée 52 € 1m sur 1m et ça vous fera que 10 plaque de 10 cm sur 10 cm,

ce qui n’est pas assez, en plus avec les pertes de découpe elles feront encore moins.

Alors la meilleure solution est de trouver des trucs de cuisine qui coutent beaucoup moins

cher.

Voilà les gamelles que j’ai trouvé pour mon generateur hho:

 inox pour hho

 

 

Il faut surtout qu’elles puissent s’empiler les unes sur les autres sans qu’il y est  beaucoup d’écart

entre chacune.

Une fois que vous avez trouvé vos plaques il vous faudra du KOH  (hydroxyde de potassium ) si possible

(car le KOH est difficile à trouver à part sur internet) ou alors

de la soude caustique utilisée pour les toilettes, la lessive de soude est pas trop mal pour un début,

mais il vous faudra trouver de la soude pur (naoh) ou alors du KOH pur

par la suite  .

Il vous faudra aussi des durites pour acheminer le HHO

et des tiges filetées pour pouvoir hermétiser

vos récipients!!!

Voilà, on peut attaquer! On va commencer par les gamelles. Il va falloir

faire des petites encoches de chaque coté sur les gamelles pour ne pas qu’elles puissent se toucher et pour le branchement ,

donc vous avez le choix, soit vous faites une encoche sur deux

comme sur la photo,

 

 

ou alors et je vous le conseille par expérience

de laisser des plaques neutre entre les plus et les moins

pour que ça chauffe moins car pour créer l’électrolyse de l’eau

on a besoin que de 2.4 volts max par cellules donc ce n’est pas nécessaire

de mettre un + un – un + un – comme sur la photo.

Sinon ça fera 12 volts par cellule et au lieu d’avoir un générateur HHO vous aurez

plutôt une bouilloire comme mon premier HHO. Donc le mieux

c’est un – 4 neutre un + 4 neutre un -

plaque inoxcomme sur les photos.

 

Sur la photo de gauche vous avez les 2 – en haut et en bas

et sur la photo de droite le + au milieu.

 

On a donc 11 plaques en tout qui ce présente de cette manière

-nnnn+nnnn-

Donc pour être clair les neutres ne sont reliés à rien, ni au plus ni au moins.

Donc percer un trou d’un coté pour les 2 moins et le plus

pour pouvoir y fixer les tiges filetées comme sur les photos.

Ce sont des tiges filetées en alliage zinc donc elles s’oxydent très vite.

Le mieux serait des tiges filetées en inox, mais je n’en ai pas trouvé donc faites comme vous pouvez !!!

 

Voilà vous avez fait le plus dur votre générateur hho est bientot prêt  !!!

 

Maintenant on va faire les plaques en bois qui vont servir à hermétiser

le tout . Donc il faut découper des plaques de contre plaqué assez épaisse pour pouvoir bien serrer sans qu’elles plies.

Il faut les découper un peu plus large que votre récipient

et y faire 4 trous à chaque extrémité pour y mettre les 4

tiges filetées comme sur la photo:

 

 

 

Percer les plaques du haut et du bas en même temps

pour que les trous tombent bien l’un en face de l’autre et voilà.

Découper les tiges filetées

un peu plus haute que le récipient et  le tour est joué!

Maintenant il va falloir vous trouver un joint pour étanchéifier

le récipient. Moi j’ai pris un set de table en silicone que j’ai découpé.

A vous de trouver un truc mou pour vous faire un joint.

Maintenant il va falloir faire un trou au milieu de la plaque en bois

pour y mettre la durite. J’ai pris de la durite de 12mm de diamètre

pour que l’hydrogène puisse bien circuler. Donc moi j’ai fais un trou de 12 mm.

Entrer la durite dans le trou comme sur la photo et avec de la colle, du silicone ou de la patte résistante à l’eau.

Hérmétiser bien la durite!!!

1 m de durite suffit

Maintenant on va mettre 2 petits bouts de tiges filetées

pour les connexions des plaques HHO.

  Il faut qu’elles dépassent de chaque coté.

Hermétisé bien les tiges aussi.

Voilà, il reste plus qu’à relier le tout avec du gros câble

car il va y passer beaucoup d’ampère. Si vous n’avez pas de gros câbles, mettez en 2 voir 3.

Voilà votre générateur HHO est fini, youpi !!!

ce générateur HHO n’est pas très puissant !! rien avoir avec une DRY CELL

mais il est quand méme capable de fournir 0.8 litre par minute environ

donc pas trop malle pour une trentaine d’euro !!!

si vous voulez une conception un peu plus sérieuse 

venez voir mon tuto sur les dry cell

 

Il ne vous reste qu’à remplir tous ça d’eau déminéralisée

et de mettre votre électrolyte dedans ( lessive de soude ou KOH)

Faites des tests d’électrolyte.

N’en mettez pas beaucoup car plus vous mettez d’électrolyte

plus vous aurez d’ampère!

La dose adéquate pour une quinzaine d’ampères

et d’environs 3 à 5 ml pas plus. Après à vous de faire vos propres tests parce-que

tout dépend de la taille de vos plaques, de la dose d’eau déminéralisée et de la taille du récipient.

Le mieux est de vous procurer une pince ampère-métrique

ou alors investir dans un PWM ( pulse-width-modulator )

C’est un petit dispositif qui sert à envoyer de petite impulsion

de courant continue pour consommer moins d’ampères pour la même

production de HHO, et qui par la même occasion permet de réguler

le nombre d’ampère. C’est vachement pratique,

l’inconvénient c’est que ça coûte une centaines d’euros !!!

Faites quand même très attention en manipulant

le générateur HHO,

car l’hydrogène est hautement explosif !!! Ce n’est pas un jeu

et comme d’hab bricomusique ne pourra pas être tenu pour responsable en cas de

d’explosion ou d’électrocution. Ce tuto est à titre informatif et ne doit être reproduit

que par des personnes sachant ce qu’ils font !!!

 

Voilà une vidéo de démonstration du résultat

et de mon chalumeau à hydrogène

que j’explique dans un autre tuto

qui ce trouve ICI

Image de prévisualisation YouTube

tuto anti-retour de flamme

tuto drycell

chalumeau à hydrogène

implosion de l’hydrogène

retour au tuto

 

 

 

Incoming search terms:

  • comment fabriquer un generateur hho
  • generateur hho
  • construire un générateur HHO
  • comment fabriquer hho
  • generateur gaz hho
  • generateur hho fait maison
  • generateur hho plan
  • petites plaque d inox pour hho
  • plant hho
  • generater hho

4 Comments

  1. GUIGUES
    4 janvier 2014

    Leave a Reply

    BJR
    J AIMERAI FAIRE UNE GAZINIERE AVEC DU HHO AVEZ VOUS UNE IDEE DE FABRICATION ,? MERCI ALAIN

    • bricomusique
      5 janvier 2014

      Leave a Reply

      le problème pour une gazinière c’est que pour du hho il faudrait une dry cell ènorme pour avoir un assez gros débit de gaz
      car le hho et à pression atmosphérique (1 bar) quand il sort de la dry cell et ne peut pas être compresser tel quelle sous peine d’explosion
      alors que le gaz des bouteille de gaz type butane et propane ont une pression d’environ 10 à 20 bar suivant le gaz
      donc il peut avoir un débit constant et réglable surtout !!
      je pense que pour réaliser une gazinière au hho il faut faire une dry cell qui sépare l’hydrogène et l’oxygène pour pouvoir être compressé et utilisé à souhait,
      et une fois les bouteille vide on rebranche la dry cell au bouteille pour les rechargé et voila plus besoin d’acheter de gaz mais bon ça va couté cher en électricité lol
      c’est une bonne idée quand même. à essayer!!!!!

  2. Fabien
    25 août 2013

    Leave a Reply

    Bonjour,

    Si vraiment la flamme de votre chalumeau chauffre autour de 7000 degrés Celsius, et que ca fait fondre presque tout les métaux. Quel matériau utilisez vous pour l’embout de votre chalumeau ?

    merci,
    Fabien

    • bricomusique
      2 septembre 2013

      Leave a Reply

      bonjour Fabien j’utilise un béte embout de poste a souder à fil je ne sais plus le nom ,
      dont le trou et d’environ 0.4 mm c’est un trou trés petit si vous regardez bien la flamme
      sur la video elle demarre quand sortant de l’embout je pense que c’est pour ça qu’il n’y a pas
      de probléme en plus je dit 7000 degrés mais il ne savent pas trop car c’a depent de la surface
      que le gaz va chauffé !!! c’est la propriété la plus bizzar du hho si vous chauffé un tout petit peu d’eau
      elle va prendre un temps fou a bouillir alors que si vous la posé sur un metal qui a un point
      de fusion assez haut la elle va ce mettre a bouillir direct c’est trop bizzar c’est comme si la flamme
      était intelligente et quel augmenter ça puissance en fonction de la matiére qu’elle a devant elle
      faite des recherche sur le gaz de brown sur internet !! Brown est une des personne qui à fait le plus
      de recherche sur le hho il arrivait à crée des flammes de hho qui ne brulais pas la peau mais qui
      faisait fondre des morceaux de métal il à découvert aussi que le hho avait le pouvoir d’imploser si
      on l’allumaient avec une étincelle haute tension d’ailleurs je peut vous le montrer car j’ai moi méme
      refait c’est test vous pouvez voir l’implosion du hho juste LA

Leave a Reply

*



Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>